L’oeuvre d’Oriana Fierro est à l’image de son histoire qu’elle qualifie de « magiqueOriana Fierro sculpture blanche ». Voyageuse, un brin nomade, en osmose avec la nature, elle tire de ses origines chiliennes ce supplément d’âme.
La poésie de son travail nous transporte dans son univers romantique inspiré par les symboles du soleil, de la lune, de la fécondité, de la paix…

C’est à l’issue d’une promenade en forêt dans la région de Touraine qu’elle a son premier déclic en trouvant une bonde de tonneau allongé au sol. Elle l’appréhende comme un signe, une rondeur qui fait écho à sa culture venue d’Amérique latine. Toutes ses oeuvres rentrent dans la symbolique de la galaxie.
Ainsi, la Lune, le Soleil, les Etoiles viennent naturellement rejoindre ses autres thèmes de prédilection que sont l’Amour et la Nature. Ses sculptures en portent les noms : « La Naissance en hiver » , « los Enamorados », « Une Naissance en plein lune » , « La Colombe de la paix » « Pilotis au de lune»…
Le rond / cercle est symbole de féminité. Elle le renvoie à la rondeur et à la douceur du ventre de la mère qu’elle s’approprie comme un refuge. Cette filiation trouve naturellement sens dans sa production souvent travaillée autour de l’oiseau et du nid pour symboliser la fécondité, la protection et la complicité d’une mère envers ses enfants.

Les matériaux qu’elle travaille, sont le bronze, l’aluminium, le fer battu, les cristaux, les bondes de tonneaux recyclées, la porcelaine en fragments, les bouteilles de parfum, la terre cuite, le plâtre, le textile métallique, le cristal et la poudre de marbre. Le cristal comme les leds sont autant de moyens qu’elle utilise pour capter la lumière.

PARCOURS PERSONNEL

 Née au Chili, Oriana vit en France depuis 1985 et a acquis la nationalité française. Architecte de formation, elle a effectué des missions de conseil en art contemporain pendant 15 ans à Paris.
En 2005, son installation en Touraine lui donne l’impulsion d’opérer un virage dans son parcours personnel. Elle décide de se consacrer à la création et se fait fort de se définir « artiste plasticien designer » avec pour fil conducteur trois convictions : « Créer, réaliser et mettre en scène des objets ».

Elle conçoit des sculptures, des cascades monumentales et des objets de décoration. L’essentiel de sa production est travaillée en pièces uniques ou tirées en petites séries numérotées.

En tant qu’artiste, son travail la conduit sans cesse à repenser sa création. Pour ce faire, elle introduit de nouveaux matériaux et développe au fil de son inspiration et des commandes, de nouvelles approches qui l’amènent sur de nouveaux territoires, de l’intérieur vers l’extérieur.

Sa conviction profonde est aussi de défendre la création et le savoir-faire des métiers d’Art Français.

C’est au salon « l’Art au Quotidien », en 2006, à Tours (France) qu’elle présente pour la première fois ses oeuvres.

Galerie photos de Oriana FIERRO :