Titre de l'oeuvre FOTCUn Delaunay peut en cacher un autre !
Après Robert et Sonia peintres, leur fils Charles fondateur de la revue Jazz Hot, Patrick Delaunay à l’aube du 21e siècle.

En 2011, présentant les grandes figures du jazz américain, ce peintre néo-figuratif avait enchanté nos murs qui, alors, sonnaient. L’enfant de la musique, de la littérature et de la peinture expressive revient ce mois de novembre avec notamment une série figurant Joséphine Baker l’astre noir, la chanteuse et la danseuse sulfureuse. Mi-nue, une ceinture de bananes à la taille, elle brûla les planches des salles de concert du Paris des Années folles.

Rock and roll, Mick Jagger “l’homme aux 4000 femmes” sera de la fête. Décliné dans un triptyque faisant écho à celui de Francis Bacon en 1982.
Jimi Hendrix, gaucher invaincu. James Stewart, Kim Novak dans le chef-d’œuvre d’Alfred Hichcock : Vertigo, ou l’étreinte vertigineuse d’un couple inoubliable du grand écran.

Des roses, des filles masquées, la note bleue et autres surprises attendent de surprendre les regards, autant d’images témoignant de l’infatigable curiosité et de l’inassouvissable passion du peintre pour la vie vivante ici augmentée, transposée en harmonies colorées dans la matière picturale.

Exposition jusqu’au 27 novembre 2014
Vernissage en présence de l’artiste
le jeudi 13 novembre, de 18 à 21h30

Galerie Jamault
19 rue des Blancs Manteaux 75004 Paris
01 42 74 13 85
Métro Hotel de Ville (ligne 1) ou Rambuteau (ligne 11).