Présentation

Né en 1948 à Nice – réside à Paris.

Jean-Pierre Bertin-Maghit fait des études de cinéma et d’histoire tout en menant une activité à la ligue de l’enseignement comme animateur audiovisuel, où il dirige un atelier de photographie et de cinéma pour la formation permanente de l’université de Nice entre 1966 et 1983.

Actuellement professeur émérite d’études cinématographiques à la Sorbonne nouvelle Paris 3 et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.

Il a commencé son travail photographique par un reportage sur la mine du Vilaret, près de Grenoble (1992). Puis, il a entrepris une étude pendant plusieurs années sur les usines de pâte à papier et les papetiers de Fontaine-de-Vaucluse qui a fait l’objet d’un ouvrage L’Eau, le papier, la Sorgue avec un texte de Jean Clamour.

Il a réalisé un triptyque sur trois bâtiments culturels publics. La BNF (2003), le Centre Georges Pompidou (2004) et le Conservatoire national supérieur de la musique et de la danse de Paris (2005/2006).

Ses derniers travaux concernent les séries “Les Leçons de ténèbres” et “La Nationale 7, le retour”, ainsi qu’une série sur les bancs publics.

Jean-Pierre Bertin-Maghit est représenté par la galerie Nicolas Jamault à Paris.

Ouvrages :

  • 2009 Fantômes, Jean-Pierre Bertin-Maghit (photographie), Pierre Assouline (Texte), Rome, Portaparole, 86 pages (20 photographies).
  • 2008 L’eau, le papier, la Sorgue, Jean-Pierre Bertin-Maghit (photographie), Jean Clamour (texte), Romainville, Document/Passage d’encres, 130 pages (40 photographies).
  • Photographies pour Pierre Assouline :
  • Réalisation des photos de couverture de ses ouvrages, État limite (2005), Lutetia (2006), Folio/Gallimard ; Rosebud Collection blanche et Folio (2006, 2008).
  • Photographie de deux survivants des camps de la mort à l’hôtel Lutetia pour son article Les Retrouvailles du Lutetia, publié dans Le Monde 2 du 30 avril 2005.
  • Illustration périodique de son blog.Actuellement professeur émérite d’études cinématographiques à la Sorbonne nouvelle Paris3 et membre honoraire de l’Institut universitaire de France

Expositions Personnelles :

  • 2012 – Galerie Jamault, Paris
  • 2011-Maison de la recherche de la Sorbonne nouvelle Paris3 « La nationale 7, le retour »
  • 2007 – Galerie 1837 à Chicago, USA.
  • 2006 – Galerie Nicolas Jamault, mois de la photo off, Paris.
  • 2004 – Galerie Bièvre (mairie du XIII° à Paris) « La bibliothèque nationale de France : ombres et lumière ».

Expositions collectives :

  • 2008 – Traces/absence, exposition sur le camp de Rivesaltes, journées européennes du patrimoine, camp de Rivesaltes.
  • 2005 – 4ème édition du Salon de l’image de Romainville « Mémoires et identités ». Présentation de 40 photographies sur les usines de Fontaine-de-Vaucluse. Une partie de ces photos a été publiée dans Passage d’encres, Le Clair-l’obscur, n°4, janvier 1997.

Concert-spectacle :

Les leçons de  ténèbres :

Ce spectacle résulte de la rencontre entre deux artistes, Jean-Baptiste Médard et Jean-Pierre Bertin-Maghit. “Les Leçons de ténèbres” de Jean-Baptiste Médard pour voix soliste et viole de gambe, basées sur les épisodes de la passion du Christ, sont en écho avec les photographies des objets de culte éclairés à l’intérieur des églises plongées dans l’obscurité de Jean-Pierre Bertin-Maghit. Les deux artistes renouent avec la tradition de l’Office des ténèbres par cette méditation musicale et visuelle que permettent le concert et la projection simultanée de photos dans les églises.

Dates des représentations :

  • 2020 : festival off d’Avignon (annulé cause COVID)
  • 2018 :  Festival des Milliaires, Eglise de Neuvy-Saint-Sépulchre,
  • 2017 : Château de Clefmont
  • 2016 : amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne, en hommage aux victimes du Bataclan
  • 2016 : Cathédrale de Valence
  • 2016 Centre culturel Altheneum de Dijon
  • 2015 : Eglise Notre Dame des Champs, Paris

    Collection publique :

    • La série Bibliothèque nationale de France : ombres et lumière (30 photographies) se trouve dans les collections du département des Estampes et de la Photographie de la BNF sous la cote Ep-4809.

  • Galerie de Jean-Pierre BERTIN-MAGHIT